mercredi 8 août 2012

Et ça continue

Dans la catégorie "c'est pas facile de signer un CDD tranquillement", j'ai été contactée par une association écologique et de protection des phoques pour un CDI qui commencerait début septembre. Par curiosité et parce que je ne veux pas tourner le dos à une posibilité qui peur se reveler intérressante, je décide d'aller à l'entretien à Amiens. L'entrevue c'est bien déroulée, j'y suis restée plus d'une heure. Le domaine de l'association me plait, mais le problème (oui encore) c'est qu'elle n'est pas très bien structurée et il y a beaucoup de boulot donc je n'aurais pas forcément l'opportunité de mettre en place des actions qui me tiennes à coeur, de plus c'est apparement le genre d'assos où l'on fait facilement des heures sup non rémunirées.
En revanche, il y a des choses à faire, je serais en autonomie compléte et je gérerais la communication comme j'en aurais envie (ce que je cherche dans un job).

Un point par contre je ne m'apprécie pas (cela ne concerne pas uniquement cette struture, c'est malheureusement générale), j'ai déposé ma candidature le 13 juin, ils m'ont convoqué le 6 août pour une réponse dans environ 10 jours (dans le meilleur des cas) = 2 mois de réflexion pour eux, par contre une fois la réponse donnée ils me laissent 15 jours pour faire mes valises, trouver un appartement, démissionner de mon job actuel, déménager et emménager. 2 mois VS 15 jours. Ils sont trop généreux, hein. Mais non, les directeurs n'imaginent pas qu'ils leurs suffit de claquer des doigts pour obtenir un employé, et qu'ils en ont rien à faire des moyens logistique que l'on doit mettre en oeuvre, où allez vous chercher une telle idée. Cela doit être ça l'art de la magie, voila tout.
J'espére que la réponse sera négative, je n'ai pas envie de me faire des noeuds au cerveau pour savoir si oui ou non je dois accepter le poste, de peser les pour et les contres.
C'est vraiment stressant comme situation, mais bon cela va être mes derniers retour de candidature. Après je devrais être tranquille pour un peu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire